Les hippopotames n’ont rien à faire dans les cirques. Ce ne sont pas seulement les associations de protection animales qui le disent, mais aussi les dompteurs. En effet, cet animal est hermétique au dressage. Pourtant, de nombreux cirques possèdent un hippo pour le faire parader dans les rues des villes. L’intérêt pour l’animal est mince. Pour le public aussi. Mais cela perdure…

Rapport édifiant

One Voice a publié un rapport sur le sujet qui montre que cet animal, qui a besoin de passer de longues heures dans l’eau, ne peut absolument pas avoir un cadre de vie compatible avec son bien-être dans les cirques. Et les exemples sont légions, sans que des sanctions suivent.

Absence de sanction

Ainsi la pauvre Pompom, du Cirque Kerwich, qui provient d’un zoo italien et présente des troubles du comportement, dans l’indifférence générale. Une autre femelle, détenue par le cirque Alain Zavatta / direction Cagniac aurait du être retirée à ses propriétaires en vertu d’un arrêt du tribunal de Grande Instance de Nevers rendu pour détention illégale et mauvais traitements. Mais cette décision n’a pas eu de suites. De la même façon, Roulé, un mâle de 25 ans continue de faire la route avec le Cirque Louis Zavatta, anciennement Franck Zavatta / direction Sénéca, alors que selon la direction des services vétérinaires de Corrèze, «l’hippopotame devrait en toute logique être retiré de l’établissement ». Mooglie, détenue par le Cirque de Paris / direction Goujeon, est si mal traitée que le cirque a été condamné en première instance. L’animal n’avait pas d’eau dans sa baignoire, mais des excréments. Cependant, le cirque a été dispensé de peine en appel.

Mort dans son cirque

Pourtant, ces très mauvaises conditions de détention peuvent aller jusqu’à la mort de l’animal comme ce fut le cas pour Tyson, un mâle de six ans. Lorsque One Voice a été alertée à son sujet, les témoignages faisaient état de conditions de vie déplorables et d’absence d’eau. Les plaintes déposées ont été classées sans suite. Même si les circonstances de la mort de Tyson ne sont pas connues, il est certain que l’environnement totalement inadapté à ses besoins n’a pas aidé à sa survie.

Et s’il n’y avait que les hippopotames. Un cirque, le seul en France, le Cirque des frères Prein (anciennement Franck Zavatta) présente un rhinocéros, Tanga. Cet animal ne peut lui aussi être contraint au dressage, il est simplement là pour attirer le chaland.

Laisser un commentaire