Durant l’été 2005, One Voice avait été alertée des conditions de vie des animaux dans un cirque. Parmi eux, trois lions sans papiers et qui ne participaient pas au spectacle vont être sauvés.

Des lions sans papiers

Dans ce cirque, nous avons découvert 5 lions. Deux sont utilisés dans un petit numéro, les trois autres restent enfermés dans leur remorque, peut être pour la reproduction. Il est pourtant interdit aux cirques, en France, de transporter des animaux qui ne participent pas au spectacle. Aucun n’a de papiers CITES, et plus étrange encore, c’est un zoo qui les aurait donnés au dresseur… Pourtant ce dresseur n’avait pas de certificat de capacité pour cette espèce !

Des animaux sans spectacle

Bien que cela soit interdit, d’autres animaux sont présents mais ne participent à aucun numéro. Il s’agit d’un puma, d’un léopard et de cinq babouins. Toutefois, le dresseur est en règle concernant ces espèces puisqu’il possède les certificats de capacité correspondants.

Les conditions de vie

La cage des lions a été mesurée. Elle fait environ 10m² (5×2), pour 1m de haut et est divisée en trois compartiments. Chacun des lions vit donc dans un peu plus de 3m², à peine de quoi se retourner !

Durant l’après midi et la soirée que notre enquêteur a passé à les observer, jamais de l’eau fraîche ne leur a été apportée. Aux autres animaux non plus d’ailleurs, dont des chiens et un bélier attachés en plein soleil…

Les autorités alertées

Notre chargé d’enquête qui s’est rendu sur place, nous a rapporté photos et vidéos. Les autorités ont été prévenues, ainsi que le préfet auquel nous avons écrit en septembre et octobre 2005, et janvier 2006. One Voice a proposé de prendre en charge le placement des animaux, ainsi que leur transport vers des sanctuaires, si les autorités acceptaient d’intervenir.

Le sauvetage programmé

En juin 2006, nous apprenons une bonne nouvelle : les trois lions vont être saisis ! Mais pour les deux qui participent au spectacle… un certificat de capacité a été accordé au dresseur pour une période de deux ans ! Quant au puma, au léopard et aux babouins, eux aussi resteront dans le cirque…

Une collaboration fructueuse

One Voice a bien entendu accepté de prendre en charge les lions, et s’est associé sur ce projet à la Born Free Foundation.

Ils vont être examinés par un vétérinaire spécialiste de la faune sauvage et transférés vers le sanctuaire de la fondation en Afrique du Sud.

Le sanctuaire de Shamwari en Afrique du Sud

Situé près de Port Elisabeth, au Cap Est de l’Afrique du Sud, Shamwari est une réserve de 20 000 hectares qui a obtenu plusieurs récompenses internationales, en tant que centre de protection et réserve de grands fauves. La Born Free Foundation y a construit un centre spécialisé dans l’hébergement des grands félins. Leur premier sauvetage date 1995, et concernait deux lions détenus à Ténériffe, qu’ils ont pu libérer grâce à la collaboration des autorités espagnoles.

Aux petits soins jusqu’à la fin

Dans ce sanctuaire les lions vont pouvoir passer une retraite paisible. Chaque félin (ou chaque couple) y profite d’un enclos d’environ 3 acres (12 140 m²). La reproduction y est empêchée, et les animaux bénéficient des soins attentifs de deux soigneurs employés à plein temps. Deux enseignants sont également employés. Ils ont en charge un programme d’éducation à destination des enfants des écoles locales.

Nos trois lions vont donc pouvoir y couler des jours heureux, bien loin des cirques et de leurs remorques inconfortables…

Laisser un commentaire